Jardin

Jardin d'automne: comment préparer votre jardin pour l'hiver


Le jardin d’automne… c’est cette période de l’année où le temps commence à se rafraîchir et où l’air est pincé, vous savez qu’il est temps de commencer à préparer votre jardin pour l’automne et l’hiver.

Ceci est particulièrement important pour votre potager. Une transition en douceur vous aidera à obtenir le meilleur rendement lorsque vous passez du jardin d'été à un jardin d'automne, puis fermez les choses pour l'hiver.

Dans cet article, nous allons partager cinq façons intelligentes de tirer le meilleur parti de votre jardin pendant les mois d'automne frais et agréables.

Récoltez votre jardin

L'automne est le moment traditionnel de la récolte, et après tout le travail acharné que vous avez consacré à la culture de vos légumes, vous pouvez maintenant vous récompenser en passant d'agréables journées dans votre jardin à récolter vos délicieux produits du terroir.

L'automne est le moment idéal pour récolter vos légumes-racines comme les pommes de terre, les carottes et les oignons. De plus, les courges d'hiver sont maintenant mûres pour la cueillette. Au fur et à mesure que les jours se refroidissent, vous aurez le temps idéal pour conserver vos légumes frais pour l'hiver en les congelant, en les mettant en conserve ou en les déshydratant.

Si vous avez un jardin d'herbes aromatiques, il est maintenant temps de couper vos herbes et de les suspendre pour les sécher ou les congeler pour les utiliser pendant les mois d'hiver.

Nettoyez votre lit de jardin

Après votre dernière récolte, vous voudrez commencer à préparer votre sol pour l'hiver. Retirez vos vieilles plantes et utilisez-les pour le compostage pour l'année prochaine. En même temps, arrachez toutes les mauvaises herbes qui pourraient envahir votre jardin. Assurez-vous de les éliminer correctement en les mettant dans des sacs et en les renvoyant avec les poubelles ou en les brûlant. Veillez à ne pas les ajouter à votre tas de compost.

En savoir plus: https://plantcaretoday.com/how-to-make-the-ultimate-compost-bin.html

Modifiez votre sol et équilibrez vos niveaux de pH

Une fois votre récolte terminée, vous pouvez vérifier les niveaux de pH de votre sol et apporter les modifications appropriées pour les ajuster afin que votre jardin soit prêt à être planté au printemps.

Si vous ne possédez pas encore de testeur électronique ou de kit de pH, rendez-vous dans votre pépinière locale ou achetez en ligne. Ces outils représentent un investissement important qui coûte peu et vous aide à tirer le meilleur parti de votre potager domestique.

Pour votre potager, votre sol doit mesurer légèrement du côté acide. Idéalement, votre niveau de pH doit être compris entre 6,3 et 6,9. Si vous trouvez que votre sol est trop acide (en dessous de 6,3), modifiez-le avec de la chaux pour augmenter l'alcalinité. D'un autre côté, si votre pH est supérieur à 7,5, votre sol est trop alcalin. Dans ce cas, vous voudrez ajouter du soufre élémentaire pour abaisser l'alcalinité.

La chaux et le soufre sont des amendements organiques que vous pouvez récupérer dans votre centre de jardinage local. Les ajouter à l'automne leur donne amplement le temps de travailler leur magie sur votre sol afin que vous puissiez vous occuper à planter dès que tout danger de gel passe au printemps. Utilisez un spray à la chaux et au soufre pour prendre soin des roses d'automne.

Travailler dans du compost

Les nutriments contenus dans le compost organique sont libérés lentement, il est donc judicieux de verser une quantité généreuse de fumier ou de compost dans vos plates-bandes de potager au début de l'hiver. Commencez par ajouter une couche d'un ou deux pouces de fumier ou de compost sur le dessus, puis ajoutez-la. Elle se décomposera lentement tout au long de l'hiver et reconstituera les éléments nutritifs de votre sol.

Paillis!

Assurez-vous de protéger votre lit de jardin en le paillant avec de la paille, des feuilles, des copeaux de bois ou une épaisse couche de compost de travail. Cela aidera à garder l'humidité et à empêcher le lessivage des nutriments pendant l'hiver. Veillez à ne pas pailler avec de la paille, du foin ou de l'herbe coupée pouvant contenir des graines de mauvaises herbes. Cela ne vous causera des problèmes que lorsque la saison de croissance commencera.

Feuilles de paillage: avantages nutritionnels pour le sol

Les feuilles pourries améliorent non seulement l'état du sol, mais elles peuvent augmenter le rendement et la saveur des fruits et légumes. Ils apportent également une plus grande profusion de fleurs aux parterres de fleurs, une meilleure santé et plus de beauté aux conifères et aux arbustes à fleurs.

Évitez les tuyaux et tuyaux gelés

Que vous arrosiez avec un système d'irrigation ou avec un tuyau d'arrosage, il est judicieux de se défendre contre le gel bien avant le premier gel. Une fois votre récolte terminée et que vous avez testé, amendé et protégé votre sol, débranchez votre système d'irrigation ou enroulez votre tuyau et rangez-le correctement.

Si vous utilisez un système d'irrigation dans un climat très froid, assurez-vous de souffler les conduites avec un compresseur d'air pour éviter le gel, le gonflement et l'éclatement des conduites.

Plantez une culture d'hiver

Avant le premier gel, plantez votre ail pour le printemps prochain. Les températures à l'extérieur et dans le sol doivent être froides mais pas encore glaciales. Ceci est important car si vous plantez votre ail trop tôt, il commencera à pousser trop tôt et pourra être sujet au gel.

Planter votre ail à la fin de l'automne vous offre la juste quantité d'exposition au froid. Cela vous permet de profiter d'une récolte abondante d'ail frais et sain au printemps.

POINTE: Pour planter l'ail correctement, enterrez les gousses individuelles à des intervalles de 6 à 8 pouces. Les clous de girofle doivent être plantés à trois pouces de profondeur, bien recouverts de sol fraîchement amendé et paillés généreusement avec du compost ou de la paille. Chacune de vos gousses d'ail deviendra une tête pleine en été.

Phyllis Both de Sauk County Gardener partage ce bon conseil pour la construction du sol…

L’automne est le meilleur moment pour préparer la terre de votre jardin pour la saison de croissance de l’année prochaine. Je plante habituellement des cultures de couverture vers le 1er septembre. Une culture de couverture pour les jardins sans labour devrait être annuelle, donc elle meurt pendant l'hiver et fournit un beau paillis au printemps prochain. Cette année, j'utiliserai de l'avoine annuelle, des pois de grande culture et des radis fourragers. L'avoine fournit du paillis et des matières organiques et contribue également à l'érosion des sols. Les pois de grande culture fournissent de l'azote et les radis aèrent le sol et fournissent également de la matière organique. Via wiscnews.com

Gardez le compostage

Une fois que vous avez terminé les préparatifs de votre jardin d’automne, votre tas de compost sera probablement épuisé. Prenez le temps de retourner les restes du tas et continuez à y ajouter tout au long de l'hiver avec vos restes de cuisine et de jardin. Cela garantira que vous disposez d'un bon approvisionnement en compost naturel fait maison lorsque la saison des jardins printaniers bat son plein.

Sources: 1 | 2


Voir la vidéo: proteger et nourrir son jardin pour passer lhiver (Octobre 2021).