Neuf

Comment faire une bouture de romarin


le Romarin c'est une plante aromatique très utilisée dans notre pays, à la fois comme potager et comme plante ornementale. C'est une vivace aromatique qui s'adapte à tous les environnements, et pousse assez facilement aussi bien en pot que dans le jardin.

Pour obtenir une nouvelle plante de romarin la méthode la plus simple est de faire une bouture, les branches de racine de romarin facilement, en fait ces boutures sont parmi les plus simples à reproduire. Nous pouvons mettre en œuvre cela technique de multiplication pour renouveler de vieilles plantes, épaissir notre plate-bande ou donner un plant de romarin à un ami.

La technique de multiplication par bouturage est généralement préférée à la culture à partir de la graine pour vitesse avec laquelle la coupe est capable de générer une nouvelle usine: il faut jusqu'à 1 an pour avoir le semis avec boutures, le même résultat à partir de la graine prend jusqu'à 3 ans.

Lorsque vous verrez un nouveau plant pousser à partir d'une petite brindille, vous aurez la merveilleuse sensation d'être devenu un maître jardinier! Inutile de se cacher: la reproduction est la partie la plus satisfaisante de la vie d'une plante à partir de boutures. Voyons comment le faire avec quelques astuces simples.

Prendre la coupe de romarin

Nous devons d'abord prendre le brin de la plante mère du romarin, le meilleur moment pour le faire est lorsque le climat est doux, de la mi-printemps au début de l'automne, en évitant si possible les mois les plus chauds.

Il faut identifier la partie initiale d'une branche de romarin, si on prend la partie terminale d'une branche formée on fait une "bouture", si on identifie une branche jeune et encore pas très ligneuse, que l'on prend en coupant à la base de la bifocation avec d'autres branches, on définit la "coupe du talon".

La branche doit être coupée à un longueur totale de 10/15 cm maximum.

Préparation du brin

Après avoir pris le brin, nous devons nettoyer sa partie inférieure en enlevant les aiguilles pendant les 6/8 premiers cm de la coupe.

Mieux vaut finir la partie qui sera enterrée créant une sorte de "tip", donnant une coupe avec une inclinaison d'environ 45 °.

On peut enfin aussi légèrement pousser l'apex du brin de romarin. Ces deux précautions donneront force et vigueur à la bouture, favorisant son enracinement.

Ne vous inquiétez pas si la coupe semble un peu courte; plus la longueur de la nouvelle plante est courte, moins elle devra fournir d'efforts pour émettre des racines.

Préparation du pot

En plus de préparer la branche, nous devons préparer le vase pour transplanter notre brin de romarin.

le couche arable adapté à la coupe peut être constitué de tourbe et sable (dans un rapport 70/30, par exemple), mais comme la tourbe n'est pas un matériau très écologique, nous pouvons chercher des alternatives, tels que la fibre de coco et d'autres sols. Il est également très bon d'utiliser le sol normalement utilisé pour planter des légumes.

Mettez le brin dans le sol

Pour la coupe du romarin, un petit vase peut être utilisé, ou un plus grand, dans lequel stocker plus de boutures. Dans mon cas, j'ai utilisé des petits pots, pratiques à déplacer et à placer. Dans ces cas, une coupe par pot est plus que suffisante.

Il faut enterrez les 4-6 premiers cm de la brindille, basé sur sa longueur. Couvrir de terre et presser légèrement du bout des doigts.

Entretien d'entretien

Après la transplantation, la jeune bouture de romarin a besoin d'être nourrie. Un minimum de fertilisation organique fait très bien et fournit des nutriments de base utiles à ces premiers stades de la vie. Mieux vaut ne pas en faire trop, surtout avec de l'azote.

Les boutures doivent être tenu à l'écart des changements climatiques, il faut aussi les garantir luminosité éviter la lumière directe du soleil.

De base ne laissez jamais notre futur romarin manquer du bon degré d'humidité: la règle qui s'applique toujours est de garder le sol humide, mais jamais trempé. Au cours des deux premières semaines, l'irrigation doit être fréquente mais jamais abondante, puis réduire progressivement jusqu'à ce que la bouture ait pris racine.

Les résultats doivent être vus dans les 4/6 semaines: le brin de romarin sera légèrement allongé, la partie végétative doit être bien verte. Sinon, si la bouture ne prend pas racine, elle sèche et meurt. Il n'y a pas lieu de se décourager: on peut recommencer.

Il est important de ne pas essayer de déplacer le sol pour vérifier l'enracinement efficace de la bouture: les radicelles sont très fragiles et il est très facile de les casser, alors gardons la curiosité en échec.

Après environ 1 an, la coupe devrait avoir définitivement renforcédevenir une plante de romarin jeune, épaisse et luxuriante, prêt à transplanter dans nos plates-bandes, ou à rempoter dans un pot plus grand.

La coupe de romarin dans l'eau

Une variante de la technique expliquée ici est la donner naissance aux premières racines dans l'eau au lieu du sol. L'avantage est de pouvoir voir les radicelles qui se forment, il suffit d'utiliser un récipient transparent, qui peut également être le fond d'une bouteille en plastique.

La procédure pour prendre le brin de romarin et sa préparation ne change pas, alors seulement au lieu de le mettre dans le sol, il devra être immergé environ un tiers dans l'eau.

Au fil du temps, une partie de l'eau s'évaporera, nous devons donc compléter. Dans les 3 semaines, des racines suffisamment développées devraient apparaître pour permettre transplanter dans un pot de terre.


Vidéo: Bouture du romarin + résultat (Octobre 2021).