Les collections

L'échalote: culture simple


Échalote (Allium ascalonicum L.) est une plante herbacée de la famille des lys, très similaire à l'ail en tant que technique de culture, tandis qu'en tant que légume, elle a un usage culinaire similaire à l'oignon.

C'est un légume intéressant car il est planté dans le potager à la fin de l'hiver et est résolument rustiquedonc c'est vraiment simple à cultiver. Vous pouvez donc avoir un légume savoureux à apporter à table, avec peu d'effort: sa culture est adaptée à la méthode de l'agriculture biologique et est à la portée des «agriculteurs» même inexpérimentés.

Il est planté à partir du bulbe, le meilleur moment est février et vous obtenez un légume de longue conservation: qui dure tout l'hiver s'il est conservé dans un endroit frais et sec. Il existe plusieurs variétés d'échalotes et elles diffèrent par la couleur et la forme de l'ampoule, qui peuvent être allongées ou rondes.

Le terrain et le climat idéaux

Climat approprié. L'échalote est en effet une plante très rustique: car l'ail ne craint pas les températures proches de zéro et peut rester dans le champ même pendant les mois d'hiver, si on décide de le planter en automne. On peut donc le cultiver dans toute l'Italie, y compris les jardins de montagne, dans les zones les plus chaudes il est important de commencer la culture tôt pour ne pas faire souffrir la plante au plus fort de l'été, mais d'arriver en récolte avant les grandes chaleurs.

Terrain et emplacement. Comme beaucoup de légumes que l'on cultive pour obtenir le bulbe, l'échalote est assez exigeante en termes de sol, qui doit être meuble et bien drainé, sans stagnation de l'eau, de préférence sableuse. Cependant, cette plante peut également être cultivée sur des sols argileux, avec quelques précautions dans le traitement que nous verrons. Pour obtenir de bons résultats, il est important de traiter le sol, en le rendant doux en labourant.

Comment et quand planter des échalotes

L'échalote il est cultivé à partir des bulbes, pas de graines. Cette culture se reproduit principalement par multiplication végétative: chaque année, la plante forme plus d'un bulbe, nous pouvons donc en conserver certains pour continuer la culture l'année suivante et consommer les autres comme légumes. Pour réussir à planter des échalotes dans le jardin, il est important choisir la bonne période et prendre soin du travail du sol.

En résumé. En général, l'échalote est plantée entre février et mars, après un bon creusage, en plaçant les bulbes vers le haut et en gardant les plantes à 30 cm les unes des autres. Mais passons à la plantation de bulbes d'échalote et aux travaux préparatoires.

Travailler et fertiliser le sol

En traitement. Une fouille bien faite est très importante pour assurer un bon drainage du sol. Le sol approprié pour les échalotes doit être dsifflé en profondeur, pour évacuer l'excès d'eau pendant les pluies, et il doit bien fondu en surface, pour permettre à l'ampoule de gonfler et de se multiplier. Nous travaillons donc d'abord avec une bêche, éventuellement sans retourner la motte (j'ai expliqué la raison pour laquelle ne pas tourner la motte quand on parle de labour), puis avec la houe, nous préparons un lit de surface assez uniforme. Pendant le binage, nous pouvons également incorporer la fertilisation.

Fertilisation. L'échalote est peu exigeant en terme de fertilisation, en particulier, il faut ne pas en faire trop avec de la matière organique et de l'azote. Trop d'engrais azoté peut provoquer un déséquilibre des plantes, ce qui favorise la partie végétative (d'où les feuilles) et forme des bulbes plus petits. Pour cela, il est pratique de fertiliser en utilisant compost plutôt que du fumier et à doses modérées (2 kg par mètre carré comme engrais de base), veillez à utiliser une matière bien mûrie. L 'humus de vers de terre c'est une autre substance qui s'avère précieuse, en raison de l'amélioration qu'elle apporte au sol. Les engrais concentrés, liquides ou secs doivent être évités (y compris les granulés et la farine).

Le meilleur moment pour planter

Le bon moment pour planter des échalotes dépend de la zone climatique, car cette plante tolère un climat rigoureux pon peut aussi partir en automne, puis entre octobre et novembre, laissant les bulbes rester dans le champ pendant l'hiver. Les mois de décembre et janvier sont généralement trop froids pour semer, il ne faut pas travailler avec un sol gelé pendant entre février et mars peut être la période la plus appropriée dans la plupart des climats.

Pour ceux qui souhaitent suivre la phase de lune, selon la tradition paysanne, la lune pour planter l'échalote serait celle qui décroît, dans lequel on dit que l'influence favorise la partie souterraine (d'où le bulbe et les racines), plutôt que la partie aérienne (feuilles et montées sur graine).

Profondeur et distances

L'échalote, comme déjà mentionné, est plantée en plantant les bulbes. Il vaut mieux les mettre dans le bon sens: la pointe se distingue facilement et doit être tournée vers le haut. LA bulbes d'échalote ils peuvent être stockés pendant un an avec un autre ou achetés dans n'importe quelle jardinerie ou pépinière. Mieux vaut éviter de planter des bulbes qui ont déjà germé.

Profondeur. La profondeur à laquelle enterrer la seule ampoule peut varier de 2 à 5 cm, également en fonction du climat. Si nous décidons de planter en automne, il vaut la peine de placer l'échalote de manière à ce qu'elle soit à quelques centimètres sous le niveau du sol, obtenant ainsi un abri; à la fin de l'hiver, il peut suffire de recouvrir complètement le bulbe, laissant le sommet pratiquement au niveau du sol.

Sixième d'implant: comme c'est une plante qui développe une bonne tête, il est conseillé de garder au moins 30 à 35 centimètres entre les plantes. Un sixième typique d'une plante est 40/50 cm entre les rangs et 30 cm entre les plantes.

Culture d'échalote

On parle d'une plante très simple à cultiver: les opérations de culture sont simples et peu exigeantes, les problèmes de maladies et de parasites sont très peu nombreux.

Opérations de culture

Contrôle des mauvaises herbes et désherbage. L'échalote a peu peur des mauvaises herbes par rapport aux autres liliacées, car sa tête est de bonne taille, nettement plus développée que les "touffes" qui émettent de l'ail et de l'oignon. Pour cette raison, nous pouvons décider de ne pas utiliser de paillage, un désherbage doux suffira. Le désherbage entre les rangs est une bonne mesure parce qu'il élimine non seulement les plantes indésirables, mais permet au sol d'être déplacé, le maintenant oxygéné et doux. Cette opération de culture est particulièrement importante sur les sols argileux et nous pouvons la faire de manière optimale avec un brise-mottes équipé d'une roue et d'une lame.

Irrigation. L'échalote est décidément peu exigeante en tant que plante de jardin également en termes d'irrigation, qui n'est nécessaire qu'en cas de sécheresse extrême. Si vous décidez de mouiller, pensez à le faire sans excès, en dirigeant éventuellement l'eau vers le sol et non vers les feuilles.

Maladies et insectes parasites

En tant qu'adversité, l'ail à l'échalote est une plante horticole très rustique, les insectes sont rarement capables de causer des dommages importants et en effet, en tant qu'association, c'est une essence utile pour chasser divers parasites d'autres plantes (par exemple la mouche de la carotte). En termes de maladies, il craint principalement le mildiou, qui attaque en avril, avec une humidité croissante et provoque la pourriture des bulbes. Il peut éventuellement être évité avec des traitements au cuivre. Dans la plupart des cas, un sol bien labouré évite la plupart des problèmes.

Culture sur sol argileux

Les plantes à bulbes peuvent avoir du mal sur un sol argileux, qui a tendance à se compacter, mais cela ne signifie pas renoncer à la culture d'échalotes si vous n'avez pas de sol meuble. Voici quelques astuces simples pour remédier au sol lourd.

  • Fertiliser sans excès avec du terreau de lombric ou de l'humus. La matière organique aide à structurer le sol et à le garder doux,
  • Ne marchez jamais sur l'intrigue. Divisez clairement les allées et les parterres de fleurs cultivées, afin de ne jamais marcher sur le sol cultivé afin de ne pas le compacter.
  • Créer des cadres de lit surélevés. Le relèvement de la surface cultivée permet un meilleur écoulement de l'eau et permet d'éviter une compacité excessive.
  • Désherber fréquemment. Le désherbage brise la croûte asphyxiée superficielle qui se forme souvent sur un sol argileux. Si vous n'avez pas le temps de le faire, mettez un beau paillis de paille.
  • Mélangez le sable de rivière avec le sol. Si le sol est trop argileux on peut aussi essayer de l'améliorer, notamment en mélangeant du sable. C'est une astuce pour les cas extrêmes, faisant souvent simplement ce qui est expliqué dans les points précédents.

Culture en pot

L'échalote il peut également être conservé dans un vase, ce n'est pas une installation particulièrement exigeante en ce qui concerne la taille du récipient, même si la profondeur doit être d'au moins 25 cm. Important à préparer une couche de gravier ou d'argile expansée au fond du pot pour drainer l'excès d'eau, il peut également être utile de mélanger un peu de sable de silice avec le sol.

En grandissant sur le balcon besoin d'irriguer constamment, en fournissant toujours des doses modérées d'eau.

Collection et conservation

Lorsque les bulbes d'échalote atteignent la bonne maturité dans le sol, ils sont extraits et séchés. Le moment de la récolte est similaire à celui de l'ail: il peut être reconnu en observant que les feuilles de la plante commencent à jaunir, généralement la période est juin ou juillet.

La conservation est similaire à celle des oignons: après la récolte, les bulbes doivent sécher pendant quelques jours, s'ils le font, ils dureront tout l'hiver. Les échalotes nécessitent un endroit sec et ombragé où elles peuvent être conservées jusqu'à 8 mois après la récolte.

Si l'ampoule est soumise à des conditions humides et à des températures favorables, elle peut germer prématurément, l'échalote germée peut être mangé. Si le climat le permet, nous pouvons également choisir de le planter en pot puis de commencer à le cultiver.

Usage culinaire

Dans la cuisine, l'échalote a les mêmes utilisations de l'oignon mais un goût plus délicat et comparé à l'ail aussi, il est plus digeste. On peut l'utiliser pour d'excellents sautés, utiles pour aromatiser de nombreuses recettes, aussi bien en premier, deuxième qu'en accompagnement. D'excellents risottos sont préparés avec des échalotes.

Pour le préparer, il doit être pelé et généralement coupé finement, heureusement lors de cette opération il est moins irritant pour les yeux que l'oignon, donc vous pleurez moins.

Variété d'échalotes

Comme pour la plupart des légumes, il existe différentes variétés d'échalotes: l'échalote commune, celle de Romagne, qui a également obtenu la reconnaissance IGP, celle des Pays-Bas. Il convient de souligner certaines caractéristiques qui dépendent de la variété.

Rond ou allongé. Il existe plusieurs variétés d'ail à l'échalote, l'une des différences les plus caractéristiques est celle relative à la forme du bulbe, qui peut être plus rond ou plus allongé. En général, l'échalote ronde produit plus, mais souvent les bulbes centraux sont poussés vers le haut et sortent du sol, dans ce cas ils ont tendance à se dessécher avant de mûrir et peuvent germer tôt, il vaut donc mieux les cueillir et les consommer.

Toutes les couleurs de l'échalote. L'échalote diffère également par la couleur de la peau, les plus courantes sont les échalotes rouges, mais il y en a aussi des dorées et des blanches, généralement l'intérieur est encore blanc, peut-être avec des stries pour certaines variétés.

Cycle de culture. Il existe des variétés d'échalotes précoces, qui arrivent plus rapidement à la récolte et d'autres plus tard.


Vidéo: les légumes qui se régénèrent tout seul épisode #1 (Octobre 2021).