Divers

Elateridi ou ferretti


Les élatéridés, également appelés ferretti dans le langage courant, font partie de la famille des coléoptères et sont des parasites particulièrement gênants pour le jardin au stade larvaire.

Ce sont des vers beaucoup plus petits que les vers de terre qui se nourrissent des racines jusqu'à ce qu'ils pénètrent dans la plante en la dévorant par le bas. Ils sont particulièrement désagréables pour les tubercules et les bulbes, mais ils peuvent aussi endommager beaucoup les racines et les semis d'autres légumes.

Ces vers perçant les bulbes et les tubercules favorisent également la propagation de la pourriture et de maladies comme le fusarium ou le mildiou. Les coléoptères pondent leurs œufs blanchâtres dans le sous-sol, à environ 30 cm de profondeur, l'insecte adulte n'est pas particulièrement gênant pour la culture.

Reconnaître l'attaque des élatérides

Si les ferretti se nourrissent de nos plantes, nous pourrions le voir en observant la décomposition de la plante sans aucune explication visible de l'extérieur. Les plantes les plus touchées sont sans aucun doute les pommes de terre, mais lorsque ces larves se répandent, même le maïs et les côtes en souffrent souvent.

Reconnaître les élatérides n'est pas difficile: ce sont des dieux vermicelles aux couleurs vives, qui peut varier entre jaune, orange, brun cuivré. Ils préfèrent les sols meubles et bien fertilisés et vivent dans un climat assez humide.

Combattre les elaterids

Il n'y a pas beaucoup de façons d'attaquer ces vers avec des produits biologiques, malheureusement les insecticides à utiliser dans le sol pour lutter contre cet insecte sont pratiquement tous des produits chimiques nocifs, interdits dans le cadre de la culture naturelle.

Un certain effet peut l'avoir champignon entomopathogène beauveria bassiana (que vous pouvez trouver dans des produits spéciaux qui peuvent être achetés ici), même si à petite échelle le coût du produit n'est pas justifié. Pour cela, il peut être pratique d'employer de simples pièges contre ces parasites.

Pièges à armature

Pour défendre le jardin biologique des élatéridés, le seul moyen est de les attirer hors de la terre avec des appâts. Pour les faire sortir on peut donc laisser des morceaux de pommes de terre au sol, qu'il va falloir vérifier tous les jours en éliminant les parasites qui y pénètrent.

Pour faire un meilleur piège, vous pouvez prendre un bocal, percer le fond et le remplir à moitié avec des graines (le maïs, le blé, c'est bien) en continuant à tremper quelques heures. Le piège doit être enterré, ne laissant que le dessus au ras du sol, il peut ensuite être recouvert d'une soucoupe. L'armature entrera attirée par les graines et sera piégée.

Comment prévenir les elateridies

Le paillage empêche les attaques des élatéridés, car il décourage les coléoptères de pondre leurs œufs dans le sol du jardin. Même le travail du sol diminue souvent la présence de ces larves. Une autre pratique importante pour réduire ce problème est la rotation des cultures; en particulier, il est nécessaire d'éviter de replanter les pommes de terre dans la même parcelle de l'année précédente.


Vidéo: New Methods to Control Nematodes in the Field (Octobre 2021).